Poetessa, recitante, traduttrice, concertista – liuto rinascimentale e chitarra classica – e insegnante di educazione artistica, Carolyne Cannella, ha partecipato a molti festival di poesia e collaborato a varie riviste e antologie poetiche. Nella sua concezione dell’arte poetica, la melodia delle parole – come le note di uno spartito – implica un lavoro di elevazione e armonizzazione per raggiungere la qualità lirica della langue. Alla luce della sua passione – la musica, espressione sensuale di quello che lei considera come un sentimento mistico –, la sua scrittura la porta, con poche parole, a viaggiare, immobile, nei territori profondi dell’essere, dove i silenzi assumono una dimensione espressiva. Carolyne Cannella si esprime sotto forme poetiche, prosastiche, frammenti e aforismi, con una predilezione per le forme brevi.

 

* * *

 

Giudizi critici sulla sua raccolta poetica Immuable surgi

 

La poésie « à fleur de peau » ouvre de multiples horizons, du cri strident à la prière éternelle.

Carolyne Cannella est, dans son être, tout en retenue et en délicatesse. Dans le formidable levier qu’elle constitue, la poésie lui apporte la force et l’énergie qui libère l’expression de ses sentiments et de ses émotions.

Dans son écriture, chaque mot prend son importance dans le relief de sa voix et la lumière de son regard. Et de ses phrases jaillissent l’image forte, les couleurs éclatantes et l’harmonie ciselée.

L’auteur puise son inspiration dans les profondeurs de l’art musical qui fait partie de sa vie. Sa sensibilité lui offre l’accès au chemin de la perception des vibrations et des mystères de notre univers.

Faisant tomber les barrières des apparences et de la conformité, son recueil Immuable surgi touche à l’authenticité sertie des diamants de la pensée pure et sincère.

L’absence de préface et la présentation austère livrent au lecteur un joyau fragile à la richesse qui ne se laisse découvrir que dans l’instant magique de la plénitude intemporelle.

Joël Conte

Président de l’Association Europoésie

http://contesie.over-blog.fr/article-carolyne-95808315.html

 

* * *

 

L’ouvrage de Carolyne Cannella est un frisson sous sa plume.

L’aspiration est riche, pure, de cette pureté fragile qui fait s’interpeller le lecteur au-delà même de ses instincts émotionnels.

La poésie emplit l’âme de l’auteur qui, mot après mot, l’égrène sur ses pages, comme si elle en extirpait son « moi » le plus profond.

« Des choses elle ne voit que l’apparence », écrit-elle… Je ressens à la lecture du poème comme au fil des pages, ce sentiment qu’au-delà de l’apparence, se pose poétiquement l’image comme un symbole du temps.

Le style de Carolyne Cannella est empreint d’un souffle de lumière, la poésie est vraie, chacune des images ciselée dans la chair même des mots…

Que de reflets éblouissent les vers libres de l’auteur dont la sensibilité est à fleur de peau, à fleur de cœur…

J’aime cette liberté d’écriture, ce parfum qui monte des mots comme pourra porter au-delà du message la vérité. Parce que les mots sont bien choisis.

Immuable surgi fait tant de bien… Chaque poème nous emporte vers quelques rêves dont on entend la où les musiques…

À lire, à découvrir à apprécier…

Thierry Sajat, Poète éditeur

Anthologie Numéro 92

 

 

* * *

 

Alcuni estratti dei suoi Propos sur le Poème (testi inediti):

 

Magie du Verbe,

le poème est le plus imprévisible des chants incantatoires.

Toujours neuf, lié au cosmos,

par les liens vivants d’un Tout

sempiternel,

immuable.

 

* * *

 

Dire un poème,

interpréter une œuvre musicale :

l’interprète est aussi un voyant qui se doit de pénétrer le sens caché

– éclairs, visions, magie – qu’il extirpe du fond de l’abîme qu’est la partition,

œuvre cosmique où son, énergie, vibration, harmonie, ruptures rythmiques,

sont les phénomènes multiples issus d’une seule source.

 

* * *

 

La voix, paysage de mots

d’où s’élève un chant

son rythme, ses couleurs, ses silences

 

* * *

 

Poésie et musique

ont en commun

de saisir l’insaisissable

et, au plus près du silence,

l’indicible

l’ineffable

 

* * *

 

Le temps poétique est celui d’un envol vers l’espace de l’incantation, révélé par l’enlacement des mots.

Assonances, rythme, contrepoint syllabique, mon écriture est recherche d’équilibre, d’harmonie, concision, sobriété.

Et le poème, le lieu d’un temps aboli.

 

Ni statique, ni figé, le style évolue, et au fil du temps s’affine, jusqu’à l’épure.

 

L’essentiel n’est pas dans les mots,

mais dans cet espace

par eux créé.

 

Et cet invisible qui, dans le poème

va au-delà du sens,

la résonance !

 

* * *

 

La forme parfaitement équilibrée d’un vers touchant à l’essentiel à travers le dénuement, est difficile à atteindre. Pourtant, lorsqu’à sa juste place chaque mot s’y trouve comme s’il y était depuis la nuit des temps, le vers surgit, et avec une telle évidence qu’il se met à chanter à l’oreille de celui qui le lit comme s’il s’agissait du sien propre.

 

J’aime le vers incantatoire, j’aime lui donner un éclat spirituel que l’usage ordinaire et quelque peu dégradé lui a ôté.

Les mots doivent dépasser infiniment les mots et le rôle du poète, à mon sens, est de nouer incessamment les liens avec le Tout.

Dès lors, le poème est de nature méta-physique, et le travail sur la langue est celui d’un orfèvre.

Le vers libre, en sa volonté de simplification, est une belle avancée.

Si son rythme n’est plus cadencé, sa musique doit épouser toutes les variantes et les mouvements du cœur, sans amputer la langue de sa richesse, de ses nuances, de ses couleurs sonores, de ses possibilités rythmiques.

 

© Carolyne Cannella

 

* * *

 

Alcuni link

https://www.youtube.com/watch?v=w02z516ANoU

https://www.youtube.com/watch?v=-JxXjcdLphY

https://www.youtube.com/user/xangagata/videos?sort=p&flow=grid&view=0

 

0 0 votes
Article Rating
Subscribe
Informami
guest
0 Commenti
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x